Angers

De GjWiki, Le Wiki sur les Gilets Jaunes

Acte I- 17 Novembre 2018

Chargement de la carte...

Le jour de l'Acte I les gilets jaunes d'Angers bloquent plusieurs ponts passant le Maine, ainsi que certains centres commerciaux. Le pied du Château d'Angers où toute la journée un barrage bloquant qui ne laissait passer que les véhicules de secours est mis en place tenu par une soixantaine de gilets jaunes. Ainsi qu'un barrage sur le Pont de Verdun.[1]

En termes de centre commerciaux, le Rond-Point de Saint-Serge du supermarché Carrefour , ainsi que le Rond-Point de l'Espace d'Anjou et le rond-point du Doyenné sont bloqués. Le centre Atoll de Beaucouzé est bloqué également. Un blocage est observé sur l'artère principale du Boulevard Foch au niveau de la Mairie. Les Trams sont bloqués place Molière.[2]

Acte II- 24 Novembre 2018

Jusqu'à 500 Gilets Jaunes dénombrés dans la manifestation en ville pour l'Acte II.[3]

Acte III- 1er Décembre 2018

La journée commence par une opération escargot entre le péage de Corzé et Angers. Il y a plusieurs barrages filtrants au rond-point de l'espace d'Anjou. une manifestation qui rassemble une centaine de gilets jaunes est partie de la place Leclerc jusqu'à la place du Ralliement le matin. Vers 13 h 30 c'est l'accès à la Mairie boulevard Foch qui est bloqué,rejoint par un groupe de motards. Vers 15 h 30, la manifestation du matin, rejoint les voies sur berges puis prend la direction de la rocade. Après avoir bloquer un moment la rocade, ils se dirigent vers le chateau puis la gare. Ils finissent au jardin du mail après un tour à la place du Ralliement. Dans ce jardin, ils rencontrent le maire qui leur promet un local pour se réunir, ils sont à ce moment encore 400. Tout fini à 18 heures.[4]

Acte IV- 8 Décembre 2018

Une trentaine de Gilets jaunes ont filtré l'entrée du Leroy-Merlin de Angers lors de l'Acte IV. ils voulaient dénoncer ceux qui ne payent pas d'impôts en France, en visant la famille Mulliez, propriétaire de cette chaîne de magasins.[5] 1000 Gilets Jaunes défilent dans la ville de la place Leclerc à la rocade, puis la gare, la place du Ralliement, la préfecture et, enfin, la mairie. Le journaliste de Ouest-France note que les gilets jaunes ne cassent pas et sont perçus comme sympas. Le défilé rejoint la marche pour le climat et certains en fin de manifestation vont bloquer le boulevard Foch près de la Mairie.[6]

Acte V- 15 Décembre 2018

300 Gilets Jaunes font le tour de la ville pour cet acte.[7]

Acte VII- 29 Décembre 2018

130 Gilets Jaunes ont manifesté dans les rues d'Angers, lors de l'Acte VII. Le mercredi 2 Janvier 30 Gilets Jaunes distribuent des tracts sur le RIC sur la place du ralliement. Jeudi 3 Janvier 20 Gilets Jaunes bloquent l'entrée de la cité Administrative La Fayette.[8]

Le 8 Janvier, le maire félicite les gilets jaunes locaux lors de ses vœux à ses administrés: « Aucune dégradation de mobilier urbain, aucune vitre brisée, pas même une poubelle désoclée. Je me félicite de ce comportement, là où les violences inacceptables et les scènes de guérilla urbaine ailleurs en France ont participé à discréditer une partie de ce mouvement. » A cette occasion, le Maire annonce l'ouverture de registre pour participer au Grand Débat[9]

Acte VIII- 5 Janvier 2019

170 manifestants pour cette rentrée pour une manifestation entre le Jardin du Mail et les voies sur berges qui sont restées bloquées une partie de la journée.[10]

Acte IX- 12 Janvier 2019

250 Gilets jaunes manifestent à Angers dans le calme pour cet Acte IX.

Acte X- 19 Janvier 2019

2500 Gilets jaunes ont manifesté à Angers pour un appel régional. La manifestation a longtemps défilé dans le calme mais les forces de l'ordre ont refusé qu'elle puisse entrer en centre-ville suite à une interdiction préfectorale. Les Gilets jaunes sont arrivé à prendre de vitesses les gardes-mobiles en se séparant en plusieurs cortèges et se sont retrouvés place du ralliement. Les forces de l'ordre ont alors gazé les manifestants jusqu'à dispersion complète. Une passante explique à France 3, que chaque semaine les gilets jaunes viennent ici dans "une ambiance bon enfant" et qu'elle est surprise de ce déploiement de forces. Le matériel de chantier du tramway laissé là, est utilisé alors par des "casseurs" sous les yeux de gilets jaunes toujours selon France 3 ce qui entraine des affrontements la fin d'après-midi aux alentours de la mairie. La préfecture évoque un bilan de 7 blessés donc 4 forces de l'ordre et 4 interpellations. Le maire a déclaré: "En restant présents aux côtés des casseurs, et donc en se montrant publiquement solidaires d’eux, les Gilets jaunes se sont discrédités.". Les Nouvelles de Sablé relativise en expliquant que la plupart des manifestants étaient déjà parti au moment des heurts, qu'une partie des gilets jaunes restants ont tenté d'empêcher ou de réparer les dégâts. Des casseurs professionnels se déplaçant à chaque manifestation ont lançé les hostilités, et ont été rejoint par la suite par des jeunes angevins.[11]

Acte XI - 26 Janvier 2019

830 manifestants Gilets Jaunes et "Marche pour le climat" battent le pavé pour cet Acte 11. Départ 14 h: Jardin du Mail, Place du Ralliement, Préfecture, gare puis de nouveau préfecture et place du Ralliement à 16 heures. A partir de 16 h 15 des points de friction avec la police sont signalés à plusieurs endroits avec des dégradations et des tirs de gaz lacrymogènes. Tout finit à 17 h 30. [12]

Acte XII- 02 Février 2019

200 Gilets Jaunes manifestent dans le centre-ville. Partis du Jardin du Mail pour passer boulevard Foch, ils ont emprunté le pont de Verdun puis les voies sur berges pour finir sur le rond-point de la Garde. Une soixantaine a fini place du ralliement pour bloquer le tram.[13]

Acte XIV- 16 Février 2019

400 manifestants en centre-ville pour une manifestation calme jusqu'à l'arrivée au Centre des Congrès où des départs de feu ont été constaté, ainsi que près du chantier du tramway.[14]

Acte XV- 23 Février 2019

450 gilets jaunes manifestent en ville. Une pétition est lancée sur la place du ralliement pour le RIC.[15]

Acte XVI- 2 Mars 2019

240 manifestants ont défilé en ville et se sont dirigés vers le centre commercial Anjou qu'ils ont bloqués jusqu'à 18 heures avec des périodes d'ouvertures.[16]

Acte XVII- 9 Mars 2019

300 personnes après un départ du Jardin du Mail finissent au centre commercial Saint-Serge en passant par les voies du berges. Les manifestants ont tentés de rentrer dans le centre commercial mais les portes étaient bloquées par la direction, enfermant les clients à l'intérieur. Les gilets jaunes ont bloqué la station-service et le parking avec des palettes.[17]

Acte XVIII- 16 Mars 2019

300 manifestants pour cet acte 18 avec le renfort des syndicats. La manifestation reste en ville et ne fait pas de blocage.[18]

Acte XXV- 4 Mai 2019

440 manifestants en centre-ville pour cet Acte XXV. Le parcours a été le suivant: jardin du Mail, à 14 h, place du Ralliement, voies sur berges et boulevard Carnot pour finir en retour au Jardin du Mail. Ils n'ont pas pu accéder à la préfecture et au palais des congrès, périmètre interdit par un arrêté préfectoral pour cette manifestation.[19] Ils ont également essayé de s'inviter à une réunion LREM qui se tenait dans la ville ce jour-ci.

Acte XXIX- 1 Juin 2019

180 manifestants à Angers selon Ouest-France. Ils sont partis de la place du Ralliement puis se sont dirigés sur les voies sur berge pour finir au centre commercial Carrefour de Saint-Serge.[20]

Acte XXX- 8 Juin 2019

140 Gilets jaunes se sont déplaçés à Angers pour un parcours entre le jardin du Mail et place du Ralliement.[21]

Acte XXXVII- 27 Juillet 2019

A peu près 30 gilets jaunes d'Angers continuent l'opération "tous sur les ponts" au-dessus de l'A89 pour la troisième fois consécutives. Ils ont investi 9 ponts avec leurs banderoles rappelant leurs revendications commme « Sauver l’environnement et le climat », « Défendre le droit du travail » ou encore « Défendre nos services publics ». Ils ont fini la journée par un rassemblement sur le rond-point de l'exposition pour distribuer des tracts.[22]

Acte XLVIII- 12 Octobre 2019

De 50 (Angers Info) à 100 (Nombre Jaune et Ouest-France) manifestants dans les rues d'Angers pour cet Acte 48.[23]

Acte XLIX- 19 Octobre 2019

Entre 250-300 (Ouest-France) et 400 (Le Nombre Jaune) manifestants pour cet Acte 49. Selon Ouest-France le cortège était composé de "Sarthois, de Lavallois, de Rennais, ainsi que des représentants d’Attac, d’extinction Rebellion, de syndicats ou de la France insoumise". Les fontaines du Jardin du Mail et de la place du Pilori ont été teintée en rouge pour représenter le fait "qu'on nous saigne".[24] Les bassins ont été alors renommé en "bassin de la justice sociale" pour le jardin du mail. D'autres le "bassin du service public", le "bassin de l’environnement", "de la démocratie", "de la protection sociale" et "de la fraternité". Valeurs qui sont attaqués actuellement suivant les manifestants.[25]

Acte LI- 02 Novembre 2019

60 Gilets Jaunes ont défilé dans la ville en hommage aux soulèvements partout dans le monde, faisant des minutes de bruits en leur hommage sur chaque place que le cortège empruntait. recouvrant le portrait de certains chefs d'Etat. Ils ont ensuite rejoint place du ralliement la manifestation contre l'islamophobie.[26]

Graphique participants Manifestations

Chargement...