Laon-Ront-point de l'Europe

De GjWiki, Le Wiki sur les Gilets Jaunes

Laon-Ront-point de l'Europe
Présence d'une cabane oui
Département Aisne
Ville Laonl
géolocalisation 49° 32' 52.40" N, 3° 36' 4.19" E
Chargement de la carte...

Le 26 Novembre on peut lire ce témoignage: "A Laon, là où Environ 500 gilets jaunes se trouvaient sur le rond point de l’Europe, le préfet de l’Aisne a décidé d’envoyer les CRS contre ces retraités, ces familles, ces travailleurs, qui étaient tous dans une ambiance bon enfant, sans blocage total. Laon rond point de l’Europe 24 novembre – CRS déployés face aux retraités et familles sous le choc – Les forces de l’ordre ont exigé que les manifestants « enlèvent leurs gilets jaunes » et « débloquent les voies », voies qui n’étaient pourtant pas bloquées totalement, mais simplement filtrées. Les manifestants n’ayant pas enlevé leurs gilets jaunes, les CRS ont utilisé des gaz lacrymogènes contre les gilets jaunes Laonnois. « Ils voulaient faire évacuer complètement le rond point, les gilets jaunes ne voulaient pas bouger. Ils ont ensuite donné l’ordre d’évacuer le rond point, on a donc fait partir les enfants, les personnes âgées et ceux qui ne voulaient pas se retrouver face aux CRS mais le temps que l’on fasse le tour pour prévenir ils ont envoyé les lacrymogènes. Des enfants ont été gazés et une jeune fille à dû être évacuée. Ils ont donné trois sommation mais du rond point on n’a pas entendu » témoigne Kévin .B l’un des gilets jaunes de Laon. Rond point de l’Europe Laon -france Si le ministre de l’intérieur cherche à radicaliser certains en lançant les forces de l’ordre contre des manifestants pacifiques, il s’y prend de la meilleure manière. Une honteuse décision des autorités préfectorales, totalement incompréhensible. La répression semble être la seule façon du gouvernement pour dialoguer, des retraités en larmes, des familles entières sous le choc, voilà ce que propose le gouvernement d’Emmanuel Macron comme mesure pour dialoguer avec les gilets jaunes. Les CRS ont refusé de laisser partir une mère et sa fille au motif qu’elles portaient un gilet jaune. Elles ont été contraintes de partir à pied à travers champs. Une centaine de CRS supplémentaires viennent d’arriver sur place au moment où nous rédigeons cet article. Ils ont chargé et divisé le groupe des gilets jaunes. L’un d’eux nous confie « Ils ne font qu’attiser la colère, et derrière les violences » sous le choc on est désemparés…'[1]

Musée du Rond-Point de l'Europe suite à l'attaque des CRS du 24 Novembre 208

Le 17 Décembre 2018, un jeune gilet jaune de 17 ans est percuté par un poid-lourd lituanien qui a essayé de forcer le barrage des gilets jaunes au rond-point[2]


Le 12 Septemnbre 2020, 40 Gilets Jaunes se réunissent au rond-point pour demander " l’augmentation du pouvoir d’achat, l’arrêt de la répression policière et la démission du chef de l’Etat"[3]