Niort

De GjWiki, Le Wiki sur les Gilets Jaunes

Logo des Gilets Jaunes de Niort

Acte I (17 Novembre 2018)

400 Gilets Jaunes au rond-point de la Mude à 16 h 30[1]

Acte II (24 Novembre 2018)

120 Gilets Jaunes décomptés sur une photo twitter lors de la manifestation au centre de Niort pour cet acte II.[2]. La Nouvelle République parle de 150 manifestants.[3]


Le 26 Novembre, une dizaine de Gilets Jaunes de Niort se rassemblent devant le siège du Régime Social des Indépendants pour soutenir les artisans et commerçants.[4]

Le 30 Novembre, 4 Gilets Jaunes de Niort sont reçu par le député LREM de Niort Guillaume Chiche pendant 2 heures à sa permanence. Les deux parties évoque un débat constructif, avec en exergue la piste de la baisse de la TVA sur les produits de première necessité. Le député fait la promesse de relayer leurs doléances auprès de la majorité et du gouvernement.[5]


le 27 Novembre une trentaine de Gilets Jaunes se rassemblent devant le centre des impôts de Niort.[6]

Le 14 Décembre 2018, 100 Gilets Jaunes font une réunion pour voter la suite du mouvement, et la préparation d'opérations coup de poing sur le département.[7]

Acte VI (22 Décembre 2018)

Une dizaine de Gilets Jaunes font signer une pétition au rond-point de la Mude toute la journée. Une organisatrice note les encouragements des automobilistes même si quelques insultes fusent et deux tentatives d'écrasement sont signalées.[8]

Le 24 Décembre, la lune de miel du député LREM Guillaume Chiche et les gilets jaunes semble être achevée. Le député accuse les gilets jaunes d'avoir cassé la vitre de sa permanence.[9]

Acte VII (29 Décembre 2018)

Une centaine de Gilets Jaunes se réunissent place de la Brèche et font un défilé en passant devant la Banque de France, la permanence du député LREM, en huant sur ces deux points. Le journaliste de France 3 note les divergences entre Gilets Jaunes, un manifestant repris par un autre quand le premier fait une quenelle; un autre manifestant n'étant pas d'accord quand une autre propose que l'armée intervienne pour faire l'intérim. Le journaliste note 3 revendications: La restauration de l'ISF, le RIC, l'indexation des pensions de retraite sur le coût de la vie.[10]

Acte VIII (5 Janvier 2019)

250 Gilets Jaunes ont défilé dans les rues de Niort, soit le double de la semaine précédente. Ils venaient des 4 coins des Deux-Sèvres.[11]

Acte IX (12 Janvier 2019)

160 Gilets Jaunes défilent à Niort lors d'une marche qui se veut "pacifique". Elle est passée devant la Banque de France pour souligner l'augmentation du pouvoir d'achat demandée et l'hôpital en soutien aux grévistes. Les organisateurs rappellent qu'il y a un cahier de doléances à la Mairie.[12] A cette occasion, un gilet jaune de Melle est surpris par une caméra de vidéosurveillance entrain d'introduire de la colle dans une des serrures du Palais de Justice.[13]

Acte X (19 Janvier 2019)

Plus de 700 manifestants sont dénombrés lors du défilé débutant place de la Brèche ce samedi. Les Gilets Jaunes sont rejoint par des syndicalistes CGT, des grévistes de l'hôpital et des membres du comité anti-bassines. Le défilé est pacifique, mais il est noté plus de tension lors de cet acte par le journaliste de la Nouvelle République.[14]

Acte XI (26 Janvier 2019)

Aucune trace de cet acte sur les médias traditionnels, sur la page facebook du mouvement niortais, on peut constater qu'une manif en centre-ville a eu lieu avec plus de 60 manifestants.

Le 28 Janvier, les gilets jaunes vont soutenir les employés de la Macif.[15]

Acte XV (23 Février 2019)

Le 23 Février 2019, 50 Gilets Jaunes distribuent au centre ville de Niort des invitations pour un "vrai grand débat" sur des thématiques choisis par les gilets jaunes locaux:« Comment mieux redistribuer les richesses ? », « Comment mieux répartir l’effort écologique ? », « Comment protéger et développer les services publics ? », « Comment améliorer la démocratie et la représentation du peuple ? », « Comment élaborer et appliquer un référendum d’initiative citoyenne ? ». Ce débat se sera déroule le 25 février pavillon des Colloques du parc des expositions de Noron à Niort.[16]

Acte XVI (02 Mars 2019)

40 Gilets jaunes se sont donnés rendez-vous place de la Brèche dans l'attente des conclusions du Grand Débat. Un des organisateurs évoque qu'il s'agit aussi d'une journée de redéploiement sur les rond-poins.[17]

Acte XX (30 Mars 2019)

500 Gilets jaunes de toute la région se sont rassemblés place de la Brèche. Le parcours est allé à la Gare, l'hôpital et a tenté par deux fois d'entrer dans le centre-ville barré par différents escadrons de gendarmes et CRS suite à une interdiction de la préfecture.[18]. Par peur de la casse, plusieurs commerces sont restés fermés et la CCI avait prévu de lancer des alertes en cas de problème auprès des autres commerçants.[19]. Lors de la tentative d'intrusion en ville, un jeune anglais énervé par les gazs lacrymogènes s'est fait arrêté pour avoir lancer une fiole en métal sur les gendarmes et a été condamné en juillet 2019 à 1000 euros d'amende avec sursis.[20]

Le 13 Avril 2019, la conférence d'Etienne Chouard sur le RIC est annulée car la mairie ne veut plus louer la salle, en raison de la protestation de 7 syndicats qui avaient dénoncées les liens supposées de Chouard avec l'extrême-droite.[21]

Le 1er Mai les gilets jaunes appellent à défiler avec les syndicats, place de la Brèche. 1200 personnes ont défilé ce jour-là.[22]

Acte XLIX (19 Octobre 2019)

70 Gilets jaunes se sont réunis pour l'anniversaire du mouvement au rond-point de l'Acclameur avec comme nouvelles revendications le rejet de la privatisation des Aéroports de Paris et la réforme des retraites.[23]

Graphique Mobilisations

Chargement...

79