Radars

De GjWiki, Le Wiki sur les Gilets Jaunes

Le mouvement des Gilets Jaunes s'est accompagné d'une vague de dégradations voire de destruction des radars automatiques.

Le 1er Mars Christophe Castaner parle de «75 % du parc de radars a été soit détruit, soit détérioré, soit attaqué, soit neutralisé »[1]

Peines encourues

Comme le signale le site Radar-Auto.com les peines encourues pour dégradation ou destruction de radar sont de plus en plus sévères. Ainsi 3 jeunes qui avaient détruit un radar avant le mouvement des gilets jaunes s'étaient vu ordonner de payer une amende de 1000 euros. Durant le plus gros du mouvement, les peines prononcées sont allées à de la prison avec sursis toujours pour des destructions de radar. A l'Automne 2019, les peines ont basculé dans de la prison ferme. [2]